/news/currentevents

Saguenay

Une femme de 300 livres doit sortir avec l'aide des pompiers

Isabelle Tremblay | Journal de Québec

ROGER GAGNON/AGENCE QMI

Des paramédicaux de Saguenay ont dû faire appel aux pompiers jeudi matin afin de sortir une dame obèse de son appartement, car les escaliers de son logement étaient trop pourris.

Des escaliers pourris et non conformes et trop de poids ne font pas bon ménage. La propriétaire d’un immeuble d'habitation l’a appris à ses dépens.

Les services d’urgence ont été appelés à se rendre au logement de la dame de 63 ans, sur la rue Parent de l’arrondissement de Chicoutimi, à 10h15, jeudi. Lors de l’appel initial, un accident vasculaire cérébral (AVC) était suspecté.

À leur arrivée sur les lieux, les ambulanciers ont constaté que l’immeuble était muni d’escaliers en piteux état.

«Les paramédicaux sont montés un à la fois pour être certains que ça ne s’effondre pas. C’était très dangereux», explique le superviseur Éric Fortin. Il a rarement vécu une telle situation au cours de ses 20 ans d'expérience comme paramédical.

Pour les répondants, il était hors de question de descendre les escaliers avec la patiente sur la civière.

«Ils estiment qu'elle pesait environ 300 livres. Les lieux physiques ne nous permettaient pas de travailler de manière conventionnelle, mais ce n'est pas à cause de sa taille. Le poids de la femme, combiné à celui des ambulanciers et de l'équipement aurait provoqué un effondrement.»

Une demi-douzaine de pompiers de Chicoutimi ont été dépêchés sur les lieux. Ils ont d’abord solidifié la structure de l’escalier, mais ils ont finalement opté pour la nacelle aérienne.

«Les paramédicaux nous ont exprimé des inquiétudes pour le transport de la personne dans les escaliers. Notre nacelle est dotée d’un espace pour recevoir une civière», précise le chef aux opérations, Jean Côté.