/news/law

Violence conjugale

Il attaque sauvagement sa copine après une fête à Sherbrooke

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Frédéric Lacasse-Paradis, un homme de 21 ans, fait face à neuf chefs d’accusation, dont voies de fait graves, séquestration et menace de mort, après un épisode de violence conjugale survenu à Sherbrooke.

Lacasse-Paradis a été arrêté jeudi soir dans un appartement de la rue Wellington Nord dans la foulée d’un conflit avec sa présumée victime, également dans la vingtaine, qui aurait commencé en après-midi lors d’une fête entre amis.

«Le suspect est entré [dans l’appartement] dans un état de colère et a causé des méfaits dans l'appartement et commis des voies de fait. La victime s'est réfugiée chez des voisins. Les impliqués ont été conduits à l'hôpital pour des blessures, mais on ne craint pas pour leur santé», a indiqué le Service de police de Sherbrooke.

Frédéric Lacasse-Paradis, qui a comparu vendredi après-midi au palais de justice de Sherbrooke, n’a pas été remis en liberté. Il reviendra devant la cour le 10 octobre.

Cet événement rappelle que, malheureusement, les cas de violence conjugale sont en hausse à Sherbrooke, constate Sylvie, intervenante à L’Escale de l’Estrie, un centre d’hébergement et de soutien aux femmes et enfants victimes de violence conjugale.

«Les femmes brisent le silence de plus en plus, mais le nombre de cas augmente aussi. Nous sommes deux intervenantes ici et nous voyons environ chacune 50 femmes par mois.»

«C’est très difficile de se sortir de cette situation seule. C’est important que les femmes sachent que notre organisme existe. Et ce n’est pas nécessairement de l’hébergement, elles peuvent venir ponctuellement pour obtenir un accompagnement», précise l’intervenante.

Dans la même catégorie