/news/politics

Doug Ford galvanise les opposants à la taxe carbone à Calgary

Agence QMI

Capture d'écran: Global News

Le premier ministre de l’Ontario a pris part vendredi soir à Calgary, à un rassemblement d’opposants à la taxe carbone du gouvernement fédéral.

Doug Ford, qui a remporté les élections en Ontario en juin dernier, s’est adressé à près de 2000 partisans conservateurs réunis dans la métropole albertaine. Il effectue une tournée nationale pour marquer son opposition à la taxe carbone et il a récemment obtenu l’appui du premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, lors de son passage à Saskatoon.

«J'ai hâte de voir Jason [Kenney] se joindre à Scott Moe, au premier ministre du Manitoba Brian Pallister et à moi-même», a déclaré M. Ford, en citant les premiers ministres de l'Ouest canadien qui s’opposent, comme lui, à la taxe nationale sur le carbone.

«Nous serons tous à la table des premiers ministres pour défendre le bon sens et aider les contribuables canadiens à lutter contre la taxe carbone de Trudeau. C’est la taxe que nous ne pouvons pas nous payer, une taxe nuisible à l’emploi qui fait grimper le prix des services et des biens, et qui fait monter le prix du chauffage de votre maison», a poursuivi M. Ford, selon le «Calgary Sun».

Dans la foule, on a même vu des gens porter une casquette sur laquelle le fameux slogan du président américain Donald Trump, «Make America Great Again», avait été adapté en «Make Alberta Great Again».

«Nous sommes toujours plus forts quand nous sommes unis, a enchaîné Doug Ford. Nous vaincrons le NPD et ramènerons le bon sens en Alberta.»

Rappelons que le premier ministre canadien Justin Trudeau veut qu’on impose une taxe carbone aux provinces qui ne l’auront pas fait volontairement à compter du 1er janvier 2019. L’Alberta de la première ministre néo-démocrate Rachel Notley a imposé sa propre taxe carbone avant qu’Ottawa ne l’exige, et elle refuse maintenant de l’augmenter pour se conformer au niveau demandé par le fédéral, et ce, tant que le projet de pipeline Trans Mountain n’ira pas de l’avant.

Dans la même catégorie