/regional/estduquebec/basstlaurent

17e édition

Marathon de Rimouski: des coureurs charmés par le parcours

Simon Gamache Fortin

 - Agence QMI

Des milliers de coureurs d’un peu partout à travers la province s’étaient donné rendez-vous dimanche dans le Bas-Saint-Laurent pour prendre part au marathon de Rimouski.

L’événement qui en est à sa 17e édition est devenu un événement incontournable pour les amateurs de course à pied grâce à son parcours qui longe le fleuve.

Ce n'est pas le temps froid qui a freiné les 3600 coureurs qui étaient sur la ligne de départ dimanche matin pour prendre part aux différents parcours proposés. Le thermomètre affichait quatre degrés Celsius.

L'achalandage était moins important que l’an dernier. En 2017, le marathon SFL de Rimouski avait fracassé un record de participation avec 4800 coureurs en raison de l’annulation du marathon de Montréal. De nombreux amateurs déçus ont alors convergé vers Rimouski. Le changement de date du marathon de Québec explique aussi la baisse de participation.

«Le [...] marathon de Québec qui était présenté habituellement à la fin du mois d’août est maintenant rendu la semaine après le marathon de Rimouski. Comme plusieurs coureurs proviennent de cette région, c’est sûr que les marathoniens ne peuvent pas se permettre de faire deux marathons à une semaine d’intervalle», explique Sébastien Bolduc, coordonnateur du Marathon de Rimouski.

Toutefois, les organisateurs se souviendront longtemps de cette 17e édition, puisque le livre des records a été complètement réécrit. Des temps «exceptionnels» ont été réalisés au 42,2 kilomètres, au demi-marathon et au 10 kilomètres, notamment.

Chez les femmes, la Rwandaise qui a remporté le Marathon de Montréal dernièrement, Salome Nyirarukundo, a battu un record avec un temps de 2h38m16s, dimanche. Jean Marie Uwajeneza, le gagnant chez les hommes, a complété son 42,2 kilomètres en 2h16m45s. Le précédent record à Rimouski, datant de 2016, était de 2h27m46s.

«Pour moi, ça s’est bien passé, le parcours est très, très beau, l’organisation ici, très beau», estime M. Uwajeneza.

Le circuit de Rimouski a encore une fois charmé les coureurs en provenance des quatre coins de la province. Le circuit plat et rapide plait aux participants.

«Le long du parcours, c’est tellement beau, que mes jambes ont suivi», explique un jeune coureur originaire des Méchins en entrevue à TVA Nouvelles.

«La température est belle, le paysage est parfait», ajoute une femme qui a couru le demi-marathon.

Plusieurs amateurs de course à pied ont l’intention de participer de nouveau à l’événement l’an prochain.