/finance/homepage

La production de cannabis s’accélère

TVA Nouvelles

À quelques jours de la légalisation de la marijuana, les fournisseurs de la Société québécoise du cannabis (SQDC) travaillent d'arrache-pied afin de s’assurer de pouvoir répondre à la demande.

C'est notamment le cas du côté d'Hexo, le joueur le plus important dans ce domaine du cannabis au Québec. L'entreprise produit 108 tonnes de cannabis par année dans ses installations de Gatineau, auxquelles TVA Nouvelles a eu accès.

«On se prépare à distribuer et, tout ça, on fait ça dans des échéanciers assez serrés, pour rencontrer les échéanciers de nos clients, donc ça va vite, ça roule», a expliqué Isabelle Robillard, directrice des communications chez Hexo.

Les travailleurs mettent les bouchées doubles chez Hexo afin d'éviter une éventuelle rupture de stock dans les premiers jours suivant la légalisation. Rappelons que l'entreprise est le plus important des six fournisseurs retenus par la SQDC et qu'elle doit fournir 20 000 kg de cannabis à la société d'État au cours de la première année suivant la légalisation.

Pour répondre à la demande, au Québec notamment, Hexo compte sur des installations de 1,3 million de pieds carrés.

«On est en pleine construction pour un autre million de pieds carrés de serres», a ajouté Mme Robillard.

Pour assurer sa croissance, ce géant du cannabis québécois a besoin de beaucoup d'employés. Entre 10 à 15 nouveaux travailleurs sont embauchés chaque semaine.

«On se rapproche de 300 employés chez Hexo, a souligné la directrice des communications. On embauche de façon assez agressive.»

La valeur de l'entreprise en bourse avoisine désormais 1,5 milliard $.

Déjà, les premières cargaisons de marijuana ont pris la direction des succursales de la SQDC, afin que tout soit prêt pour la légalisation, le 17 octobre.

Dans la même catégorie