/news/elections

Le péquiste Joël Arseneau l'emporte par 15 voix

Agence QMI

Twitter, Joël Arseneau

La victoire du candidat péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, a été confirmée mardi soir au terme d'un recomptage judiciaire.

M. Arseneau, le seul nouveau député pour le Parti québécois à avoir été élu le 1er octobre dernier, a remporté la victoire en vertu d'une maigre avance de 15 voix sur la libérale Maryse Lapierre.

Il s'agit d'un recul de trois votes pour M. Arseneau, qui détenait auparavant une avance de 18 voix.

«Quand on dit que chaque vote compte! Heureux de célébrer avec notre nouveau chef intérimaire @PascalBerube», a réagi le nouveau député sur son compte Twitter.

La libérale avait demandé un recomptage judiciaire en raison du faible nombre de votes la séparant de M. Arseneau, ainsi qu'en raison des 152 bulletins de vote qui avaient été rejetés lors du dépouillement des boîtes de scrutin.

Cette victoire pour le PQ survient alors qu'un autre recomptage dans la circonscription de Gaspé pourrait changer la donne pour le parti mercredi. Méganne Perry-Mélançon, la candidate péquiste de ce comté, a réclamé un nouveau dépouillement en raison d'irrégularités. Le PQ allègue qu'une boîte de scrutin n'affiche que des votes pour le PLQ, alors que des gens ont confié y avoir glissé un vote en faveur de Mme Perry-Mélançon.

La candidate péquiste avait conclu la soirée électorale avec 132 voix de moins que le libéral Alexandre Boulay.

Advenant une victoire du PQ dans Gaspé, le parti se retrouverait avec 10 députés à l'Assemblée nationale, soit autant que Québec solidaire (QS). Le Parti québécois se retrouverait toutefois à former à seconde opposition à la place de QS, en vertu d'un plus grand nombre de votes lors de l'élection générale.

Dans la même catégorie