/finance/homepage

Revenu médian de 79 700$

La scolarité universitaire améliore le salaire de façon marquée

Agence QMI

Salaire

Richard Villalon - stock.adobe.com

Les Québécois qui ont en poche un diplôme de niveau universitaire touchent en moyenne un salaire une fois et demi plus élevé que les diplômés du professionnel ou du collégial, révèle un rapport de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Parmi les hommes âgés de 25 à 64 ans travaillant à temps plein toute l’année, le revenu d’emploi médian des diplômés universitaires est de 79 700 $, tandis qu’il est de 50 500 $ chez les diplômés professionnels ou du collégial.

Cette tendance est semblable chez les femmes, bien que leur salaire soit beaucoup moins élevé.

Les femmes qui ont un diplôme universitaire ont en moyenne un salaire de 58 900 $, contre 38 800 $ pour les diplômées professionnelles ou collégiales.

L’écart de revenus est encore plus marqué chez les hommes qui travaillent dans le domaine de la gestion.

Les travailleurs masculins de niveau universitaire, en comparaison de ceux de niveau professionnel-collégial, obtiennent un revenu d’emploi médian 132 % plus élevé comme gestionnaires (108 700 $ contre 46 900 $).

Le revenu d’emploi additionnel dont bénéficient les travailleurs de niveau professionnel-collégial par rapport à ceux de niveau primaire-secondaire est moins important: 21 % chez les hommes (50 500 $ contre 41 600 $) et 24 % chez les femmes (38 800 $ contre 31 400 $).