/finance/homepage

Pénurie de main-d’oeuvre

Des employeurs courtisent les jeunes pour combler des postes

TVA Nouvelles

En plus de l’immigration, les employeurs doivent se tourner vers les jeunes adultes pour combler les milliers de postes vacants à travers la province.

Bien que le taux de chômage chez les jeunes se soit amélioré depuis 20 ans, il demeure trois plus élevé que celui de la population en général.

La Foire nationale de l’emploi qui se déroule à la Place Bonaventure à Montréal vise à s’attaquer à la pénurie de main-d'oeuvre qui sévit actuellement.

En plus des techniques de recrutement traditionnelles, on mise sur les nouvelles technologies pour recruter les jeunes travailleurs. On y trouve notamment un simulateur qui permet de commander une pelle mécanique utilisée par l’industrie minière.

«Ce sont des métiers extrêmement payants. Un opérateur de pelle minière avec quelques années d’expérience peut facilement gagner des salaires dans les six chiffres», explique l’un des responsables de ce simulateur.

Les employeurs des régions sont très présents cette année à la Foire nationale de l’emploi puisque le manque de travailleurs est un problème généralisé.

Ils espèrent convaincre les jeunes et les nouveaux arrivants de s’éloigner des grands centres pour gagner leur vie.

La Foire nationale de l’emploi se déroule jusqu’à vendredi.

Dans la même catégorie