/sports/homepage

Ouverture locale

Les Canadiens blanchis par les Kings

Agence QMI 

Ben Pelosse / JdeM

À leur premier match de la saison jeudi au Centre Bell, les Canadiens de Montréal se sont butés au gardien Jack Campbell qui a été sans faille devant la cage des Kings de Los Angeles. Il a d’ailleurs signé son premier blanchissage en carrière dans la victoire de 3-0 des visiteurs.

Le Tricolore a entrepris son match en force, mais les Kings se sont montrés plus opportunistes. Deux buts rapides au premier vingt ont finalement suffi à la formation californienne pour s’imposer. En plus d’inscrire son premier but de la saison, Jeff Carter a participé aux deux autres réussites des siens.

C’est Adrian Kempe qui a donné l’avance aux Kings dans la quatrième minute de jeu. À peine sorti du banc des pénalités, il s’est emparé du disque et a filé en zone adverse, avant de surprendre Carey Price du côté du bouclier. Kempe compte maintenant cinq buts et deux mentions d’aide en trois matchs face au Tricolore.

Michael Amadio a ensuite doublé l’avance des visiteurs en décochant un tir précis depuis l’enclave. Jeff Carter a complété le travail en troisième période.

Profitant de l’absence de Jonathan Quick, qui s’est blessé au bas du corps samedi dernier à l’entraînement, Campbell a été intraitable devant la cage des Kings. Le gardien de 26 ans, qui a fait face à 40 lancers, n’en était qu’à son huitième départ en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Des occasions manquées

Du côté des Canadiens, Mike Reilly et Tomas Tatar ont obtenu de bonnes chances de marquer en première période lors d’échappées en zone adverse. Aucun des deux n’a toutefois été en mesure de capitaliser.

L’équipe locale a également été incapable de s’inscrire au pointage en deuxième moitié de deuxième période, alors qu’elle a bénéficié de trois avantages numériques consécutifs.

Reilly croyait bien avoir enfilé l’aiguille à mi-chemin dans le troisième engagement. D’abord refusé par l’arbitre sur la glace, qui croyait qu’Andrew Shaw avait commis de l’obstruction envers Campbell, le but a été accordé après révision à Toronto. Après une deuxième révision demandée par l’entraîneur des Kings, John Stevens, le but a été à nouveau refusé.

Price n’a pas connu sa meilleure sortie devant la cage des Canadiens, lui qui a cédé trois fois sur 29 lancers.

Une cérémonie émouvante

La conquête de la 24e coupe Stanley des Canadiens en 1993 a été célébrée au cours de la cérémonie d’avant-match. Plusieurs membres de la formation ayant réalisé l’exploit étaient présents et ont été chaleureusement accueillis par la foule. Jacques Demers et Serge Savard sont ceux qui ont reçu les applaudissements les plus nourris.