/finance/homepage

Ministère des Finances canadien

Mesures protectionnistes sur sept produits de l'acier

Michelle Lamarche | TVA Nouvelles

Le gouvernement fédéral met en place des mesures protectionnistes sur sept produits de l'acier.

Les mesures annoncées sont provisoires puisque le Tribunal canadien du commerce extérieur devra statuer sur leur bien-fondé. Le tribunal a quelque 200 jours pour le faire.

Les produits de l'acier ciblés par les mesures sont: les tôles lourdes, les barres d’armature pour béton, les produits tubulaires pour le secteur de l’énergie, les tôles laminées à chaud, l’acier prépeint, les fils en acier inoxydable et les fils machine.

Lorsque des quotas d'importation des sept produits seront atteints, ils feront l'objet d'une surtaxe de 25%.

Le gouvernement Trudeau a lancé des consultations, d'une quinzaine de jours, à la mi-août, lorsque le Canada a constaté un bond dans les importations de ces sept produits.

L'augmentation découle de la décision du président américain d'imposer des tarifs de 25% sur les produits de l'acier, à tous les pays à l'exception, de l'Australie, du Brésil, de l'Argentine et la Corée du Sud.

Le Canada veut éviter que des pays submergent le Canada, procèdent à du dumping, alors que le marché américain devient moins accessible.

Le ministère des Finances dit se porter à la défense de l'industrie. Les mesures sont mises en place dans des circonstances exceptionnelles et le sont en vertu des règles du commerce international.

Il laisse entendre qu'une augmentation des importations pourrait nuire aux travailleurs et aux producteurs canadiens.

L'industrie de l'acier emploie plus de 23 000 Canadiens.

Lors des consultations estivales, le gouvernement Couillard indiquait que bien des transformateurs de l'acier, de plus petits joueurs, sont établis au Québec. Le gouvernement demandait à ce que le secteur soit protégé à long terme.

Dans la même catégorie