/regional/sherbrooke/centreduquebec

De l'achalandage pour la succursale de cannabis de Drummondville?

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Douze succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) ouvriront leurs portes mercredi prochain, jour de la légalisation. Entre Montréal et Lévis, Drummondville sera cependant la seule boutique du genre et plusieurs commerçants de l’endroit y voit une opportunité d’affaires.

La succursale aura pignon sur rue sur le boulevard Saint-Joseph. «C’est sûr que ça va amener du monde ici. Déjà il y a des gens qui viennent tourner dans la cour pour voir, par curiosité», mentionne Michel Bouchard, vendeur dans le commerce voisin. «Nous aussi on voit ça positivement, ça va créer un achalandage», ajoute la gérante du Bistro-Vegas, Hélène Bérubé.

La SQDC ne sera pas le seul joueur dans cette industrie à Drummondville. Tout juste de l’autre côté de la rue, une boutique de cannabis médical ouvrira bientôt ses portes. Le groupe La Feuille Verte veut également démarrer une usine de production et transformation de cannabis sans THC, sans compter ses différents produits déjà en vente au centre-ville. «Pour nous, c’est sûr que l’implantation d’une succursale de la SQDC ici à Drummondville c’est bon pour les affaires. Les gens vont pouvoir venir découvrir la plante sous différentes formes.»

De plus, Drummondville sera l’une des rares villes au Québec où il sera permis de consommer du cannabis dans certains endroits publics, comme sur le trottoir.