/finance/homepage

Une cinquantaine d'emplois prévus

L’allemande MegaZebra débarque à Montréal

Francis Halin

 - Agence QMI

Photo Martin Alarie

L’entreprise allemande de jeux vidéo sur Facebook et mobile MegaZebra débarque à Montréal et va créer une cinquantaine d’emplois d’ici trois ans, a appris «Le Journal».

«On a réalisé que l’on avait besoin de plus de gens d’expérience», résume le cofondateur de MegaZebra, Mark Gazecki, qui a opté pour Montréal pour sa première expansion à l’international.

En gros, la compagnie fondée il y a neuf ans à Munich fait surtout des jeux vidéo gratuits destinés aux appareils mobiles, dont certains se retrouvent sur Facebook.

Destination Montréal

Ses casse-têtes et jeux «de simulation de vie», comme Mahjong Trails, Solitaire Castle, Suburbia et Solitaire Chronicles, ont été téléchargés plus de 100 millions de fois, selon la compagnie.

MegaZebra est également l’une des premières au monde à avoir offert ses jeux en plusieurs langues.

C’est après avoir essayé d’attirer les talents à Munich que M. Gazecki a décidé d’ouvrir un bureau en Amérique du Nord pour aller chercher les travailleurs d’expérience là où ils sont. MegaZebra cherche des développeurs, spécialistes de données et des concepteurs.

«Les coûts sont plus bas ici qu’en Europe. Dans une industrie risquée, ça joue un rôle important», ajoute le dirigeant, qui a créé plusieurs entreprises.

Selon lui, la maturité de l’industrie québécoise est un gros plus parce qu’on y retrouve autant de gros que de petits joueurs.

Marché en croissance

En plus, ce marché mondial est en pleine croissance. D’ici deux ans, il devrait exploser de 30%, observe l’économiste en chef de Montréal International, Christian Bernard. Et la majeure partie de cette augmentation viendra des jeux sur appareils mobiles, note-t-il.

«Le marché des jeux vidéo est plus gros que celui d’Hollywood depuis quelques années. C’est gigantesque», conclut Mark Gazecki, qui salive à l’idée de prendre d’assaut ce marché de plusieurs milliards $ à partir de Montréal.