/news/culture

Théâtre St-Denis

Lara Fabian: la voix de l’émotion

Samuel Pradier | Agence QMI

SPE-LARA-FABIAN

Joël Lemay / Agence QMI

Pour son grand retour, Lara Fabian était en pleine forme vocale, vendredi soir, au Théâtre St-Denis, pour le premier des trois spectacles en sol québécois prévus à son agenda.

Alors qu’elle est en pleine tournée internationale avec les chansons de son dernier album anglophone, «Camouflage», elle a choisi de présenter un spectacle différent pour ses retrouvailles avec le public qui lui a offert ses premiers succès.

Après l’ouverture avec «Chameleon», tirée de son plus récent opus, Lara Fabian a choisi de frapper fort avec la chanson qui l’a fait connaître au monde entier, en 1997, «Je t’aime», dans une version plus nuancée et émouvante que l’originale. «Je ne pouvais pas ne pas chanter cette chanson en premier pour vous», a-t-elle avoué, avant d’enchaîner avec «La différence», qu’elle a écrite en guise de clin d’œil à la célèbre «Comme ils disent» de Charles Aznavour.

Simplement entourée de cinq musiciens et de deux choristes, Lara Fabian n’a pas besoin d’artifices, sa voix et ses chansons font tout le travail. Sur certaines chansons, des projections de paysages zen et inspirants habillaient néanmoins le rideau en fond de scène.

Tout au long de la soirée, la chanteuse est allée puiser dans les différents albums qui ont jalonné ses 27 ans de carrière, autant en français qu’en anglais. On a ainsi pu entendre «Growing Wings», «Humana» ou encore «J’y crois encore».

Pour «Tu es mon autre», Lara Fabian a invité le chanteur grec George Perris pour un duo incroyable sur cette chanson qu’elle a souvent chantée avec son amie Maurane, décédée en mai dernier.

Un peu plus tard, c’est Félix Lemelin, son protégé de la dernière édition de «La Voix», qui s’est présenté sur scène pour chanter «Tu t’en vas» avec son ancienne coach.

En guise de bouquet final, Lara Fabian a sorti ses gros calibres comme sa version magnifique de «Je suis malade» de Serge Lama, «Pas sans toi», «Immortelle» (dans une version «dance» qui ne lui rend pas justice), «I Will Love Again», «Si tu m’aimes», pour finir par «Papillon», le premier extrait d’un nouvel album à venir en 2019.

Même si on peut regretter que Lara Fabian reste très statique durant le spectacle, sa voix est toujours porteuse de grandes émotions qu’elle transmet avec beaucoup d’intensité, pour le plus grand plaisir d’un public conquis d’avance.

Lara Fabian présentera de nouveau ce spectacle exclusif au Théâtre St-Denis ce samedi (complet), et dimanche, à 19 h 30, au Centre Vidéotron, à Québec.