/finance/homepage

Solution multimédias

Stingray Affaires acquiert l’européenne DJ-Matic

Agence QMI

Capture d'écran du site Internet

Stingray Affaires s’est offert sa première acquisition européenne, en rachetant l’entreprise DJ-Matic, a indiqué la direction vendredi.

L’entreprise fondée en 2000 opère en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Danemark et offre des solutions multimédias de musique, de vidéo et d’affichages numériques à des clients industriels, comme les bars, les restaurants, les hôtels ou les salles d’entraînements.

Grâce à cette acquisition, le nombre d’emplacements commerciaux de Stingray Affaires passe de 78 000 à 88 000. Elle permet aussi à l’entreprise montréalaise de s’implanter en Europe en allant chercher une part de la demande locale de services de divertissement spécialement élaborés pour un usage commercial.

«Stingray est présente en Europe depuis près d’une décennie, et s’est forgé une réputation solide à titre de fournisseur de services musicaux et vidéo pour plusieurs grands câblodistributeurs, dont Orange, Free, Telenet et Proximus», a expliqué par voie de communiqué Éric Boyko, président, cofondateur et chef de la direction de Stingray. «L’acquisition de DJ-Matic ajoute une corde importante à notre arc, et sera au cœur de notre stratégie d’expansion sur le marché européen. Je suis enchanté de cette occasion de développer une nouvelle clientèle, qui profitera certainement de l’expertise que nous avons développée au Canada, au Mexique et en Australie.»

«Se joindre à la grande famille de Stingray est un pas important pour DJ-Matic », a estimé Kris Gryspeert, directeur général de DJ-Matic. « L’expertise éprouvée de Stingray, combinée à notre savoir-faire et à notre vaste clientèle, est annonciatrice d’un avenir prometteur.»