/news/currentevents

Meurtre d’Ophélie Martin-Cyr

La voiture incendiée serait celle d’un entrepreneur de Trois-Rivières

Amélie St-Yves

 - Agence QMI

La voiture retrouvée incendiée avec deux cadavres à l’intérieur mercredi serait celle d’un entrepreneur en construction connu en Maurice, qui est introuvable depuis quelques jours.

Selon nos sources, le véhicule découvert par la police de Trois-Rivières mercredi matin vers 8 h serait celui de Steve Lamy, 50 ans, l’ancien copropriétaire de Construction Mont Sainte-Adèle. Les deux corps calcinés sont actuellement expertisés pour identification, qui pourrait se faire par l’ADN ou les fiches dentaires.

Encore samedi, la Sûreté du Québec estimait que cette scène pourrait être liée au meurtre d’Ophélie Martin-Cyr, 19 ans, dont le corps atteint par balle a été retrouvé dans un champ à Yamachiche mercredi.

À LIRE ÉGALEMENT:

Sauter de l’auto lui a sauvé la vie

Il affirme que c’est lui que René Kègle voulait trouver

Une jeune femme dit avoir été approchée par Kègle pour être escorte

René Kègle et Francis Martel ont été accusés du meurtre prémédité de la femme, vendredi, à Trois-Rivières, après une chasse à l’homme de quelques heures dans la nuit de jeudi à vendredi qui a mené à leur arrestation dans la région montréalaise.

Le père de Steve Lamy, Michel Lamy, a été contacté par la police qui lui a annoncé que le véhicule incendié était celui de son fils, rapportent des proches. L’hypothèse que Steve Lamy était dans le véhicule est envisagée, mais non confirmée.

Introuvable

Steve Lamy parlait normalement à son père tous les jours, mais il est introuvable depuis lundi.

Michel Lamy et des policiers sont allés vérifier son chalet en Haute-Mauricie, sans le trouver.

Megan Coulombe, une amie de Steve Lamy qui échangeait des textos avec lui presque tous les jours, est rongée par l’inquiétude.

«Steve ne répond pas à son téléphone, qui est fermé. Je lui envoie des messages et il ne répond pas. On a été chez lui, et les lumières étaient toutes allumées, mais il n’y avait personne», a-t-elle dit à l’Agence QMI.

Kègle et Lamy

D’après nos informations, Steve Lamy et René Kègle se connaissaient depuis plus de 20 ans. Steve Lamy a fréquenté la sœur de René Kègle au milieu des années 90. René Kègle a ensuite été émondeur pour l’entreprise de Steve Lamy dans les années 2000.

François Veillette, qui était copropriétaire de Construction Mont Saint-Adèle avec Steve Lamy de 2003 à 2012, est resté surpris que René Kègle soit accusé du meurtre d’Ophélie Martin-Cyr.

«Je n’ai jamais noté de comportement étrange de la part de ce gars-là», a-t-il affirmé en entrevue.

François Veillette soutient que Steve Lamy n’était pas un criminel, malgré quelques antécédents judiciaires, entre autres pour intimidation et méfait.

Steve Lamy et son père avaient fait les manchettes en 2011, lorsqu’ils ont été l’objet d’une arrestation musclée, après qu’une intervention des inspecteurs de la Commission de la construction du Québec (CCQ) eut tourné au vinaigre.

Ils se disaient harcelés par la CCQ, qu’ils ont ensuite poursuivie pour près de 3 millions $.

Dans la même catégorie