/finance/homepage

Les chefs de PME pas assez éclairés sur le cannabis

Agence QMI

Agence QMI

À peine un tiers des propriétaires de PME du Québec soutiennent qu’ils sont ‎ suffisamment informés et outillés sur la légalisation du cannabis, selon un nouveau sondage publié à la veille de l’entrée en vigueur de la nouvelle législation.

L’enquête menée par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante indique que les chefs de PME n’arrivent pas à se retrouver face à la pléthore de réglementations en matière de consommation, de contrôle ou de distribution du cannabis.

«Les questions sont nombreuses et, même si à la FCEI nous avons développé des outils pour les aider, beaucoup de réponses demeurent encore imprécises», a expliqué dans un communiqué Martine Hébert, porte-parole nationale de la FCEI.

Cette dernière déplore vivement que «les PME se retrouvent avec cette patate chaude dans les mains, alors qu’elles n’ont pas de département de ressources humaines ni de contentieux juridique pour les accompagner dans la gestion de ces nouveaux enjeux».

Pas étonnant qu’environ 54 % des propriétaires de PME s’inquiètent des impacts négatifs de cette légalisation dans leur entreprise, et ce, «même si nous savons que les travailleurs qui risquent de se présenter en état d’intoxication au travail demeureront minoritaires», a précisé Martine Hébert.

Dans la même catégorie