/news/society

Cannabis : Des pardons gratuits, mais pas tout de suite

Guillaume St-Pierre

 - Agence QMI

Les Canadiens ayant un casier judiciaire pour possession simple de cannabis, et qui ont fini de purger leur peine, pourront obtenir un pardon gratuitement. Mais ils devront faire preuve de patience.

À LIRE ÉGALEMENT

Déjà des fous rires devant la SQDC!

Ô cannabis!

Le pot n’est pas bon pour la santé, rappelle Justin Trudeau

Un faux site de la SQDC recueille des informations personnelles

1000 commandes et ruptures de stock sur le site web de la SQDC

Le fédéral doit d’abord déposer et faire adopter un projet de loi en ce sens, ce qui pourrait prendre plusieurs mois. Ottawa devra ensuite traiter les milliers de demandes de pardon alors qu’il a déjà accumulé un important arriéré.

«Le gouvernement du Canada a l’intention d’offrir des ressources nécessaires pour permettre aux Canadiens d’être éligible pour faire une demande de pardon sans frais tant que leur sentence est terminée», a promis mercredi matin la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor en conférence de presse.

En vertu du nouveau régime, les Canadiens qui souhaitent obtenir une suspension de leur casier judiciaire seront admissibles sans délai. À l’heure actuelle, ces derniers doivent prouver leur bonne conduite durant plusieurs années avant d’en faire la demande, et le coût peut atteindre près de 1000 $.

Dans la même catégorie