/regional/troisrivieres/mauricie

Des centaines de personnes à l'ouverture de la succursale de la SQDC

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Certains des premiers clients de la succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) à Trois-Rivières ont parcouru des dizaines de kilomètres pour venir s'approvisionner.

Deux femmes ont même passé la nuit, dehors, devant le commerce, situé sur le boulevard des Forges à Trois-Rivières. C’est la première succursale de la SQDC en Mauricie.

«Ça valait la peine, a exprimé la première cliente aux médias. Le conseiller à qui j'ai parlé m'a beaucoup aidé. Il m'a même parlé de mes habitudes de consommation pour être sûr de savoir dans quoi je m'embarquais.»

Certains produits sont déjà en rupture de stock.

Toute la journée, des centaines de consommateurs ont fait la file devant la nouvelle succursale. L’attente était de plus de deux heures avant d'être admissible à l’intérieur.

À 18 h, la file d'attente comptait toujours plus de 150 personnes. Un agent de sécurité laisse entrer une quinzaine de personnes à la fois.

Les mineurs ne sont toutefois pas autorisés dans la succursale.

Le candidat du Bloc Pot dans Nicolet-Bécancour était présent. «Certains pensent que le Bloc Pot a gagné et que s'est fini, a déclaré Blak D. Blackburn. Mais, c'est aujourd'hui qu'un grand débat commence. Il n’y a pas une ville qui a le même règlement. Et en plus ils ont mis des amendes hallucinantes.»

Shawinigan modifie son règlement

Quelques heures avant l'ouverture de la succursale en Mauricie, la Ville de Shawinigan a modifié son règlement. Il est interdit de consommer du cannabis sur les artères commerciales principales comme la 105e Avenue, la 5e Rue de la Pointe, l'avenue St-Marc et l'avenue Grand-Mère.

L'interdiction s'étend également dans les parcs où se trouvent des aires de jeu, des jeux d'eau, des piscines et des parcs de planche à roulettes, les plages, les quais publics et les fêtes de quartier.

Dans la même catégorie