/news/world

Les vendeurs canadiens ne sont pas les bienvenus en sol américain

Agence France-Presse

Les nouveaux vendeurs canadiens de cannabis opérant dorénavant en toute légalité sont prévenus: ils ne sont pas les bienvenus au sud de la frontière, aux États-Unis, où cette drogue douce est toujours interdite au niveau national.

Un responsable du service américain des douanes a déclaré mercredi qu'aucun citoyen canadien ayant pour but «d'aider à la prolifération du business de la marijuana» ne serait autorisé à pénétrer sur le territoire américain.

Même si plusieurs États et la capitale Washington autorisent l'usage récréatif de la marijuana, cette dernière reste interdite au niveau fédéral.

«Si un Canadien vient aux États-Unis après avoir exprimé une intention de faciliter ou développer l'industrie de la marijuana, il sera irrecevable», sur le sol américain, a prévenu Christopher Perry lors d'une conférence de presse à Detroit, à la frontière entre les deux pays.

Le Canada est devenu mercredi le premier pays du G20 et le deuxième État de la planète, après l'Uruguay en 2013, à légaliser le cannabis récréatif.

Dans la même catégorie