/regional/montreal/montreal

Tensions et frustrations à la fermeture de la SQDC du centre-ville

TVA Nouvelles

La première journée d’opération de la Société québécoise du cannabis (SQDC) s’est terminée sur une mauvaise note pour des dizaines de clients qui faisaient toujours la file à la fermeture des magasins et qui ont dû repartir bredouille.

À la succursale du centre-ville de Montréal, la tension était vive alors que les responsables de la sécurité tentaient de contenir la foule, peu après la fermeture des portes, à 21h.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a même été mobilisé pour inviter les gens à se disperser. Les policiers ont notamment du avoir recours à un mégaphone pour s'adresser aux gens.

«Veuillez quitter les lieux, a lancé l’un des agents. Vous allez devoir revenir demain ou commander en ligne.

Alors que les derniers clients qui se trouvaient dans la boutique ressortaient triomphant avec leurs achats de marijuana légale dans leurs mains, d’autres qui étaient toujours en ligne et qui espéraient entrer à l’intérieur n’hésitaient pas à manifester leur mécontentement.

Selon un bilan provisoire émis vers 16h par la SQDC, quelque 18 000 commandes ont été effectuées en ligne sur le site de la société d’État, tandis que quelque 6000 ont été réalisées en succursales.

Dans la même catégorie