/regional/montreal/montreal

Du marteau-piqueur jusqu’à 23h sur la Plaza Saint-Hubert

TVA Nouvelles

On savait que les travaux sur la Plaza Saint-Hubert à Montréal allaient être dérangeants, mais les résidents n'en reviennent pas du bruit que ça provoque.

Il y a même les marteaux-piqueurs qui se font entendre jusqu'à 23 heures, du lundi au samedi.

L'arrondissement a approuvé une dérogation à son règlement pour permettre à l'entrepreneur de disposer de deux quarts de travail, soit de 7 à 15h et de 15 à 23h.

«On vient d'apprendre que l'autorisation a été donnée jusqu'en septembre 2020, soutient Éric Brouillard, un résident. Donc, pendant deux années, tous les soirs, jusqu'à 23h, on peut se faire empêcher de dormir.»

L'objectif est de finir les travaux en deux ans pour réduire l'impact chez les commerçants.

«Ils devraient terminer à temps, indique Mike Parente, directeur général de la Société de développement commercial de la Plaza Saint-Hubert. On souhaite même qu'ils finissent avant.»

Normalement, la plage horaire de 15 à 23h devait être utilisée de façon sporadique, mais ça ne semble pas être le cas.

«J'ai une petite fille de deux ans, ajoute M. Brouillard. On a la garderie qui est venue nous demander récemment ce qui se passait, s'il y avait des changements dans la famille. On lui a simplement expliqué que non, les enfants sont épuisés.»

L'enfouissement des canalisations achève dans une portion de la rue, mais les résidents redoutent la deuxième phase du projet, avec la démolition des trottoirs et l'installation de la nouvelle verrière.

Dans la même catégorie