/finance/homepage

Titres dépressifs en Bourse pour les producteurs de cannabis

Pierre Couture | Agence QMI

Large Indoor Marijuana Commercial Growing Operation With Fans, Greenhouse, Equipment For Growing High Quality Herb. Cannabis Field Growing For Legal Recreational Use in Washington State

CascadeCreatives - stock.adobe.com

La première journée de vente légale de cannabis au pays ne passera pas à l’histoire pour les investisseurs. Les titres des plus gros producteurs de cannabis canadiens ont connu une journée de déprime sur les marchés.

Le plus important fournisseur de la Société québécoise du cannabis (SQDC), HEXO, a vu son titre glisser de près de 6 % pour atteindre 7,74 $ à la Bourse de Toronto.

À LIRE ÉGALEMENT

L'industrie du cannabis se prépare fébrilement

Les sociétés liées au cannabis continuent de planer

Le pot a la cote à la Bourse de Toronto

Le producteur HEXO, de Gatineau, détient pourtant un contrat d’approvisionnement d’un milliard $ avec la SQDC. Mardi matin, le titre d’HEXO s’échangeait à 9,12 $ avant sa dégringolade.

Le plus gros producteur de cannabis au monde, Canopy Growth, a lui aussi vu son titre se faire malmener. L’action de Canopy a glissé de 4,3 %, à 65,76 $.

Les titres des producteurs Tilray et Cronos ont aussi connu leurs parts d’ennuis hier, perdant respectivement 6,3 % et 7,5 % à la Bourse Nasdaq.

Parmi les gros producteurs inscrits au parquet torontois, seul le titre d’Aphria a su terminer la séance en territoire positif avec un gain de près de 4 %.

Selon plusieurs analystes, de nombreux investisseurs ont décidé de prendre leurs profits en cette première journée de légalisation de la consommation de cannabis à des fins récréatives au Canada.

«On a eu droit à une journée ponctuée de hauts et de bas», a résumé l’analyste de Cormark Securities, Jesse Pytlak.

Mardi, les investisseurs avaient également décidé de prendre une pause, alors que les titres de Canopy Growth, Aurora et Aphria ont décliné de plus de 6 %.

Fulgurante ascension

Il faut dire que l’ascension des titres des producteurs canadiens de cannabis sur les marchés boursiers a été spectaculaire au cours de la dernière année. L’indice marijuana de la Bourse de Toronto a explosé de 170 % durant cette période.

Par exemple, le titre de Canopy Growth a bondi de plus de 430 % au cours des 12 derniers mois, passant de 12,25 $ à 65,76 $.

Les quelque 140 producteurs canadiens de cannabis pèsent maintenant tout près de 60 milliards $ sur les marchés financiers. De nombreux analystes s’attendent à voir une consolidation survenir au sein de l’industrie du cannabis canadien au cours des prochains mois.

Des titres solides

Un rapport de recherche publié hier par la Banque Scotia soutient que l’industrie canadienne du cannabis est «réelle» et que «des profits seront réalisés» par les producteurs.

Les analystes de la Scotia, Oliver Rowe et Ben Isaacson, croient que les investisseurs doivent se concentrer sur le nombre de grammes de cannabis vendus comme un produit et non comme un ingrédient.

Par ailleurs, l’ancien premier ministre canadien Brian Mulroney se joindra au conseil d’administration du producteur américain de cannabis, Acreage Holdings.

Des titres gonflés depuis un an

Producteur Canopy Growth

Prix : 65,76 $

Hausse depuis 1 an : +436 %

Aurora

Prix : 3,57 $

Hausse depuis 1 an : +390 %

Aphria

Prix : 19,40 $

Hausse depuis 1 an : +188 %

HEXO

Prix : 7,74 $

Hausse depuis 1 an : +287 %

Source : Bourse de Toronto

Dans la même catégorie