/news/politics

Le gouvernement ajoute une aide de 2 millions $ à la Croix-Rouge

TVA Nouvelles et Agence QMI 

Le premier ministre François Legault a annoncé vendredi à Gatineau que son gouvernement ajoutera une aide de 2 millions $ pour soutenir la Croix-Rouge canadienne, qui vient en aide aux sinistrés ayant été affectés par le passage d’une tornade le 21 septembre dernier.

M. Legault a indiqué avoir donné le mandat à la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, de mettre en place un nouveau programme d’indemnisation devant permettre d'agir plus rapidement auprès des sinistrés.

Celui-ci devrait à terme remplacer le Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents, le gouvernement caquiste jugeant que les mesures actuelles «exigent une trop lourde bureaucratie et retardent de manière déraisonnable l’aide que l’on doit apporter aux sinistrés. Cette situation n’est pas acceptable aux yeux du premier ministre», a-t-on précisé, par communiqué.

La somme additionnelle de 2 millions $ promise par Québec permettra à la Croix-Rouge de poursuivre le relogement et l’hébergement des familles qui ont perdu leur domicile ou qui ne pourront le réintégrer avant plusieurs mois étant donné la gravité des dommages, a-t-on ajouté.

Le premier ministre Legault a insisté pour dire que les Québécois devraient pouvoir savoir dans les plus brefs délais quel pourcentage de leurs pertes pourra être remboursé par l’État. De plus, il a assuré que l’environnement était un enjeu important au sein de son gouvernement.

«Il y a beaucoup plus d’événements comme ceux-là qu’il n’y en avait avant, donc on peut sûrement être capable de dire qu’il y a un lien entre les changements climatiques et les événements dramatiques qu’on a vécu au cours des dernières années, a dit François Legault. Il faut être capable d’en faire plus. Vous allez nous voir poser des gestes pour lutter plus efficacement contre les changements climatiques.»

De lourds dommages

Une soixantaine de bâtiments ont été sérieusement endommagés et certains ont dû être démolis dans le secteur Mont-Bleu de Gatineau. À ce jour, plus de 2100 personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge, qui avait déjà reçu 1 million $ de la part du précédent gouvernement du Québec. Cinquante familles sont toujours hébergées temporairement dans des hôtels ou chez des proches.