/news/politics

Québec agira «rapidement» dans le dossier de la laïcité

Moins de 24 heures après avoir été assermenté ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Simon Jolin-Barrette affirme qu’il compte procéder rapidement en ce qui a trait à la laïcité de l’État.

En entrevue à Mario Dumont, celui qui a hérité de deux dossiers chauds, l’immigration et la laïcité, a confirmé sa ferme intention d’aller de l’avant au cours des prochaines semaines, accusant les libéraux de s’être traîné les pieds à ce sujet.

«Le premier ministre a été très clair sur le dossier de la laïcité, il souhaite que ça se règle rapidement. Depuis dix ans avec le rapport Bouchard-Taylor, les libéraux ont laissé traîner le dossier, mais la société québécoise est prête pour un cadre législatif qui est clair pour faire en sorte que les personnes en situation d’autorité ne portent pas de signe religieux», a affirmé M. Jolin-Barrette, ajoutant que «les différents groupes d’intérêt», la population et les autres formations politiques seront consultés.

Quant à la question de l’immigration qui a suscité les passions pendant la campagne électorale, le nouveau ministre ne croit pas que le dossier sera difficile à porter.

«Je vais avoir l’opportunité d’expliquer véritablement ce que la CAQ veut faire, ce que le gouvernement du Québec veut faire en matière d’immigration et nos deux priorités ce sont l’intégration et la francisation. [...] On veut vraiment faire en sorte que chaque personne qui choisit le Québec, qui quitte son pays d’origine avec sa famille pour venir s’établir au Québec, puisse occuper un emploi à la hauteur de ses compétences», conclut celui qui devient également leader parlementaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.