/news/currentevents

Une entreprise de Québec derrière un faux site de la SQDC

Une entreprise de Québec est à la source du site web qui recueillait frauduleusement des données de clients souhaitant légalement acheter du cannabis sur le web, a appris l’Agence QMI.

Le 17 octobre, jour de la légalisation, la page web sqdc.goodweed.ca imitait le site web officiel de la Société québécoise du cannabis (SQDC) et recueillait des informations sensibles sur d’éventuels clients.

Contactée par l’Agence QMI, l’entreprise Novatize, établie en basse-ville de Québec, a reconnu vendredi qu’une «initiative individuelle» était à l’origine de ce site web, mais que l’entreprise n’était pas en soi impliquée.

«Dès que nous avons été informés de la situation, nous avons fermé le site et détruit les données personnelles qui auraient pu être recueillies. Nos clients peuvent être rassurés», a indiqué le président et analyste d’affaires de Novatize, François-Jérôme Gosselin.

M. Gosselin n’a pas voulu préciser si la personne impliquée est un employé ou un gestionnaire de la boîte. Il n’a pas non plus voulu dire si le dossier avait été transmis à la police, se contentant d’affirmer que «la situation a été gérée à l’interne».

«Pour nous, le dossier est clos», a ajouté le président de Novatize.

Du côté de la SQDC, un porte-parole a indiqué que le dossier avait été transmis au service interne des technologies de l’information. Aucun signalement à la police n’aurait, à ce jour, été effectué.

Dans la même catégorie