/news/currentevents

Encore deux heures d’attente pour acheter du cannabis à Montréal

Les amateurs de cannabis devaient toujours prendre leur mal en patience, samedi, s’ils souhaitaient se procurer quelques grammes de leur substance favorite de façon légale.

À LIRE ÉGALEMENT

Cannabis: quels sont les règlements dans votre ville?

Cannabis: les ventes du premier jour, par province

Qui consomme le plus de cannabis à Montréal?

Au jour 4 de la légalisation du cannabis au Canada, la succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) située au centre-ville de Montréal était toujours fort achalandée, en matinée.

Les amateurs devaient encore attendre au moins deux heures en fil pour y entrer et faire leurs emplettes.

Par ailleurs, plusieurs produits sont déjà en rupture de stock, autant en magasin que sur le site internet, preuve de la forte demande pour le Québec.

La SQDC a indiqué vendredi soir que «l’engouement des derniers jours a généré un nombre très élevé de commandes et, combiné à des enjeux d’approvisionnement à l’échelle canadienne, cela occasionne des ruptures de stock temporaires pour certains produits».

Plus de  12 500 transactions en magasin et 30 000 commandes en ligne ont été enregistrées lors de sa première journée d'activité dans ses succursales à travers le Québec.

Dans la même catégorie