/regional/montreal/montreal

52 000$ pour faire face à la canicule à Montréal

Sarah Daoust-Braun

 - Agence QMI

GEN-La canicule à Montréal

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

La Ville de Montréal a dépensé 52 000 $ cet été pour mettre en place son Plan d'intervention en cas de chaleur extrême pour faire face à la canicule.

Ces dépenses d’urgence comprennent entre autres la distribution de bouteilles d’eau et la rémunération d’employés, et proviennent des budgets du SPVM, du service d’incendie, de plusieurs arrondissements et de services de la Ville. Des visites à domicile et le prolongement des heures d’ouverture des piscines et des lieux pour se rafraîchir ont aussi été mis en place.

« Il n’est pas encore statué si ces dépenses seront compensées par un budget de contingences », a précisé la relationniste pour la Ville, Mélanie Gagné.

Selon la Direction régionale de santé publique de Montréal, 53 décès « probablement liés à la chaleur » ont été identifiés dans la métropole du 30 juin au 7 juillet.

Le dernier plan d’intervention de la Ville remonte à 2011 et un maigre 309 $ avait été dépensé. La canicule de 2010 avait, de son côté, engendré des dépenses de près de 119 000 $.