/finance/homepage

Quel impact sur votre prêt hypothécaire?

TVA Nouvelles

L’annonce de la hausse du taux directeur annoncé ce matin par la Banque du Canada aura inévitablement un impact pour des milliers de propriétaires canadiens qui verront leur paiement hypothécaire augmenter.

«Quand cette hausse-là arrive, c’est le taux préférentiel des banques qui est augmenté et ça influence les taux variables et les marges hypothécaires», a expliqué en entrevue à Mario Dumont le directeur de la formation chez Multi-Prêts, Denis Doucet.

À LIRE ÉGALEMENT

La Banque du Canada augmente le taux directeur à 1,75%

Il s’agit de la troisième hausse du taux directeur en 2018 et la cinquième au cours des 15 derniers mois.

«Si on compare avec l’an dernier, l’écart de taux entre le taux préférentiel et le taux variable était plus petit qu’il l’est présentement. Donc, actuellement, les gens payent un petit peu plus cher», poursuit M. Doucet, qui ne s’attend pas à de nouvelles hausses d’ici la fin de l’année, mais ajoutant qu’il y en aura «sûrement d’autres» en 2019.

Quant à ceux qui devront bientôt négocier une nouvelle hypothèque ou un renouvellement, le directeur de la formation chez Multi-Prêts précise qu’ils doivent évaluer leur capacité d’absorber les fluctuations du taux d’intérêt avant de choisir un taux variable ou un taux fixe.

 «Ça va hausser progressivement. Je pense que les gens qui optent pour le taux variable, la première chose qu’ils doivent regarder c’est par rapport à leur budget personnel la proportion que le paiement hypothécaire représente et leur capacité d’absorber des modifications. Normalement, quand les gens font ce choix, ils sont capables d’absorber ces modifications ou bien ils sont dans des amortissements beaucoup plus courts, en fin de parcours avec cinq ou dix ans à payer, et à ce moment-là l’impact est beaucoup moins grand», conclut Denis Doucet.

Dans la même catégorie