/regional/estduquebec/cotenord

15 millions $

Déficit au CISSS de la Côte-Nord: des élus locaux montent au front

André Normandeau | TVA Nouvelles

Le maire de Baie-Comeau et le député de René-Lévesque s’attaquent à la haute direction du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord.

Les deux élus estiment qu’il manque de leadership pour régler les problèmes auxquels l’organisation fait face. Si rien ne bouge dans les prochains mois, le maire Yves Montigny demande au président du conseil d’administration de démissionner pour laisser la place à quelqu’un d’autre. Le maire estime que Denis Miousse ne met pas assez au défi le PDG du CISSS pour régler des problèmes criants.

Les autorités de la santé de la Côte-Nord sont aux prises avec un déficit de 15 millions $ en plus d’avoir de la difficulté à recruter et à retenir de la main d’œuvre partout sur le territoire. Le maire Montigny a trouvé un allié en la personne du député de René-Lévesque, Martin Ouellet.

«Si le modèle du CISSS actuel ne fonctionne pas, il devrait nous le dire, a souligné le M. Montigny. S’il fonctionne, il faudrait qu’il règle ses problèmes, qu’ils se parlent et qu’ils trouvent des solutions. Parce que des déficits comme ça à chaque année, on ne peut pas continuer, on va foncer dans un mur. Il va falloir qu’ils nous parlent, qu’ils connectent avec le monde, avec les élus. Et si M. Miousse n’est pas capable de faire le travail, qu’il demande à la nouvelle ministre de le remplacer.»

Le député de René-Lévesque a ajouté: «Est-ce que les personnes en poste sont les bonnes? Il faut se poser la question. Ils ont été choisis par le gouvernement libéral pour appliquer la réforme Barrette. La réforme ne fonctionne pas. Alors on a peut-être une partie des problèmes de cette situation-là».

De son côté, le CISSS Côte-Nord affirme que le président du conseil d’administration rencontrera le maire de Baie-Comeau pour clarifier la situation. Les relations ont toujours été tendues entre la Ville et le CISSS Côte-Nord. En 2015, l’ancien maire Claude Martel déplorait le déménagement de Baie-Comeau vers Sept-Îles du PDG Marc Fortin.