/finance/homepage

Pénurie de main-d’oeuvre

Des poids lourds téléguidés sont testés en Haute-Mauricie

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

La technologie est mise au service de l'industrie forestière afin de pallier la pénurie de main-d'œuvre. On a expérimenté cette semaine, en Haute-Mauricie, des semi-remorques presque entièrement téléguidées. Les véhicules se sont formés en convoi.

Grâce à un GPS, à un radar et à un système radio à courte portée, celui qui était en tête contrôlait la vitesse et les freinages de celui qui suivait. Un chauffeur demeurait tout de même au volant du second véhicule, mais sans avoir à se préoccuper de quoi que ce soit d'autre.

Éventuellement, lorsque la règlementation le permettra, un seul chauffeur suffira pour l'ensemble des composantes d'un convoi.

«Nous, l'idée était de mettre les camions sur des routes forestières et de voir comment ils allaient opérer», a expliqué Édouard Proust de la firme FPInnovations, qui travaille en collaboration pour la mise au point de ce système avec l'Université d'Auburn, en Alabama, aux États-Unis, ainsi que Transports Canada.

L'expérience a, dans l'ensemble, été concluante. «C'est la première fois au monde qu'on testait ce genre de technologie en milieu forestier», a précisé jeudi Francis Charrette, également de FPInnovations.

«On pense que ces technologies pourront nous permettre de pallier la pénurie de main-d'œuvre», a dit Jonathan Perron de Produits forestiers Résolu.

Dans la même catégorie