/regional/homepage

Plus de 1000 plaintes déposées à l’Ombudsman de l’Ontario

Agence QMI

Capture d'écran du site Internet

L’Ombudsman de l’Ontario, Paul Dubé, a indiqué mercredi que son bureau a reçu plus de 1000 plaintes concernant la Société ontarienne du cannabis (OCS) depuis la mise en fonction de son site internet, le 17 octobre dernier.

Dans un communiqué, M. Dubé a précisé que la plupart des plaintes proviennent de clients frustrés par les retards de livraison, les problèmes de facturation et par un mauvais service à la clientèle.

«Les plaintes les plus courantes faites au sujet des deux premières semaines d'exploitation de l’OCS portent jusqu’à présent sur des retards de livraison, de mauvaises communications avec la clientèle et avec les personnes qui souhaitent faire remonter leurs plaintes hiérarchiquement, ainsi que sur des commandes incorrectes, annulées sans préavis, ou impossibles à annuler», a déclaré l’Ombudsman.

«Nous avons affecté une équipe de notre personnel pour trier les plaintes et les régler rapidement, dans toute la mesure du possible, et nous sommes régulièrement en contact avec les hauts dirigeants de l’OCS», a-t-il ajouté.

Avant qu’une enquête officielle ne soit ouverte, son bureau doit d’abord rechercher «les problèmes systémiques éventuels».

M. Dubé a également souligné que l’OCS «travaille d’arrache-pied pour régler les problèmes à l’origine de ces plaintes et que, si elle peut atténuer efficacement et rapidement les problèmes que nous détectons, une enquête officielle pourrait s’avérer inutile.»

Selon la Société ontarienne de cannabis, plus de 150 000 commandes ont été effectuées sur son site internet au cours de la première semaine qui a suivi la légalisation du cannabis.

Dans la même catégorie