/news/law

Double meurtre

Ronald Henry Tooma: la deuxième expertise psychiatrique déposée à la mi-décembre

Alexandre Cantin

 - Agence QMI

La deuxième expertise psychiatrique sur Ronald Henry Tooma, l’auteur présumé du double meurtre survenu à Sept-Îles en avril dernier, sera déposée au plus tôt à la mi-décembre. C’est ce qu’on a pu apprendre lors d’une courte comparution de l’homme, vendredi.

Ronald Henry Tooma a comparu par visioconférence puisqu’il est toujours à l’Institut Philippe-Pinel à Montréal. L’homme de 24 ans a été admis dans cet hôpital psychiatrique peu de temps après le double meurtre d’une femme de 25 ans et d’une fillette de 2 ans et demi dans un édifice à logements de la rue Brochu, le printemps dernier.

Assis à une table, il est resté immobile et n’a prononcé aucune parole lors de cette procédure qui a duré environ 10 minutes.

Une première expertise psychiatrique avait conclu à sa non-responsabilité criminelle. Mais la procureure aux poursuites criminelles et pénales Marisol Guerrero-Clusiau souhaitait obtenir une seconde expertise d’un autre psychiatre pour deux raisons: l’importance de ce dossier et l’existence de nouveaux compléments de preuve qui contiennent, selon la Couronne, des éléments pertinents sur l’état mental de l’accusé. Il s’agit de preuves auxquelles la psychiatre qui a réalisé la première expertise n’avait pas accès.

Le nouveau rapport psychiatrique pourrait être déposé à la mi-décembre. Mais si le psychiatre doit rencontrer l’accusé, le dépôt de l’expertise aura plutôt lieu le printemps prochain.

D’ici là, Ronald Henry Tooma demeure à l’Institut Philippe-Pinel.