/regional/saguenay

Grève chez Postes Canada

Au tour des facteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean de débrayer

Agence QMI

ARCHIVES/AGENCE QMI

Les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont débrayé à leur tour, lundi, sur le coup de 17 h.

Ces employés de Postes Canada et ceux de Mont-Joli sont maintenant en grève dans le cadre des grèves tournantes du Syndicat, qui se poursuivent aussi ailleurs au pays, particulièrement en Alberta et en Ontario. Des villes comme Calgary, Lethbridge, Scarborough, Barrie et Brantford sont notamment touchées par les grèves.

«Après plus de dix mois de négociations, l’intervention de deux médiateurs et deux semaines de grève, Postes Canada révèle de plus en plus son vrai visage. Ses beaux discours, l’image qu’elle cherche à projeter à ses employées et employés ainsi qu’à la population, tout cela n’est que de la poudre aux yeux!», a dénoncé Mike Palecek, président national du STTP, par communiqué.

À ce jour, plus de 90 localités ont été affectées par les grèves tournantes, incluant les importants centres de distribution de Vancouver, Toronto et Montréal. Les travailleurs syndiqués ont aussi entamé une grève des heures supplémentaires et doivent refuser catégoriquement de travailler une minute de plus que ce que prévoit leur quart de travail, qu'ils aient ou non finit de distribuer le courrier et les colis du jour, a expliqué le syndicat.

Le STTP et Postes Canada ne parviennent toujours pas à s'entendre sur plusieurs enjeux, incluant notamment la charge de travail générée par l'augmentation du nombre de colis à livrer et l'équité salariale entre les facteurs urbains et ruraux.

Dans la même catégorie