/regional/quebec/quebec

Ancêtre des fortifications

Découverte archéologique majeure à Québec

Jean Laroche | Agence QMI

Les deuxièmes fortifications de Québec, datant de 1693, ont été retrouvées dans un état de conservation remarquable, ce qui constitue une découverte archéologique majeure qui sera annoncée en grande pompe, mardi matin.

C’est la construction de condos derrière la chapelle de la rue Sainte-Ursule qui a mené à cette trouvaille qui a replongé les archéologues aux premières années de la ville.

Cette fortification, appelée l’enceinte de Boisberthelot de Beaucours, était en fait le 2e ouvrage défensif construit dans la Vieille Capitale.

Le premier avait été aménagé trois ans plus tôt, en 1690, pour défendre la cité contre les Anglais.

Une nouvelle palissade

Elles avaient été terminées juste à temps pour faire face au siège de Phips, au cours duquel Frontenac avait lancé sa plus célèbre phrase: «Je n’ai point de réponse à faire à votre général que par la bouche de mes canons».

Après cette attaque et au fur et à mesure que la ville s’étendait, les Français ont décidé de construire la nouvelle fortification qui a été retrouvée au cours des dernières semaines, pour se défendre des Anglais qui tentaient de conquérir la colonie.

Selon une source bien au fait du dossier, c’est l’état exceptionnel de conservation de la palissade qui rend cette découverte aussi extraordinaire.

«Ce que l’on suppose, c’est que la palissade a été emprisonnée dans la glaise, qui permet de conserver pendant des siècles des matières qui autrement se dégradent. En Angleterre, on a retrouvé des corps pratiquement intacts qui avaient été conservés ainsi», a-t-elle affirmé.

Cette palissade a constitué le principal ouvrage défensif de Québec jusqu’au milieu du 18e siècle, au moment où les fortifications actuelles ont été construites.

«Il y a eu des découvertes historiques beaucoup plus importantes au cours des dernières années, comme le site Cartier-Roberval, qui date de 1541 et qui témoigne des débuts de la colonie. Il y a aussi eu le magasin de Champlain. Mais l’état exceptionnel de la palissade retrouvée, c’est ce qui rend celle-ci spéciale. Et il n’y a tout de même pas énormément de témoignages de cette époque», a affirmé notre source.

Grande annonce

C’est mardi matin que seront dévoilés tous les détails de cette découverte archéologique au cours d’une grande conférence de presse au Musée de la civilisation.

Le premier ministre François Legault et le maire Régis Labeaume y seront, tout comme les ministres Geneviève Guilbault et Nathalie Roy.

- Avec la collaboration de Marc-André Gagnon et TVA Nouvelles

Les fortifications de Québec

• Palissade du major Prévost, construite en 1690

• L’enceinte de Boisberthelot de Beaucours, achevée en 1693

• Fortification de Chaussegros de Léry, terminée en 1759 (ce sont les murs qui encerclent toujours le Vieux-Québec de nos jours)