/news/politics

Lancement de la «refondation» du Bloc québécois

Agence QMI

À moins d’un an des élections fédérales, le chef intérimaire du Bloc québécois Mario Beaulieu a lancé lundi un vaste chantier de «refondation» de ce parti souverainiste.

Le Bloc souhaite consulter la population et ouvre la porte à un changement de nom, d’image et de chef. Les gens sont invités à se rendre sur le site refondation.quebec afin de soumettre leurs idées. Le parti fédéral souhaite renouveler l’ensemble de son programme.

Entouré de quelques élus lors d’un point de presse, Mario Beaulieu a assuré que le climat s’était assaini au sein du parti, après une année plutôt houleuse marquée par le départ de la chef Martine Ouellet.

«Je pense que tout ne se fait pas du jour au lendemain, mais je dirais que ça va bien et on est de plus en plus unifiés, a indiqué Mario Beaulieu. Les liens se renouent tranquillement. Nous avons un objectif commun qui facilite les choses et c’est vraiment de défendre les intérêts du Québec.»

Mario Beaulieu a indiqué ne pas avoir parlé à l'ancien chef du Parti québécois Jean-François Lisée à propos des rumeurs de son intérêt pour la direction du Bloc. Ce dernier avait cependant indiqué, à la fin octobre, ne pas souhaiter diriger le parti indépendantiste fédéral.

«Le @BlocQuebecois aura un rôle essentiel à jouer à l’élection de 2019. C’est en tant que citoyen indépendantiste que je soutiendrai les candidats et le nouveau chef du Bloc», avait-il écrit.

Les élections fédérales doivent avoir lieu le 21 octobre 2019.

Dans la même catégorie