/regional/estduquebec/basstlaurent

Mont-Joli

Payants, les congés de taxes?

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

Attirer les gens en région n'est pas chose facile. On se rappelle, qu'en juin, Mont-Joli annonçait une série de congés de taxes pour séduire de futurs résidents. Cinq mois plus tard, il y a du mouvement dans la municipalité de plus de 6000 résidents, mais les congés de taxes ne semblent pas encore avoir porté fruits.

En juin, la Ville annonçait que les nouvelles entreprises qui s'installeraient à Mont-Joli auraient droit à un congé de taxes municipales pendant leurs deux premières années d'existence.

On annonçait aussi que les propriétaires de nouvelles constructions bénéficieraient d'un congé de taxes de 100 % la première année, de 75% la deuxième, de 50% pour la troisième année.

«La Ville de Mont-Joli ne s'attendait pas à ce que du jour au lendemain que les gens arrivent et veulent vivre ici. Mais les choses demandent du temps, on doit faire connaître notre stratégie», a indiqué le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Vent de changement

La conjoncture est bonne à Mont-Joli dans le moment. Plusieurs projets, lancés avant l'annonce de ces congés de taxes, ont abouti dernièrement. Toutefois, on ne peut établir un lien direct avec les congés de taxes annoncés en juin.

«À l'échelle de Mont-Joli on peut dire que le mouvement est parti dans le bon sens. Un commerce ça ne vit pas seul, ça prend un mélange, de voisins dynamiques, qui vont offrir d'autres services qui vont être complémentaires», a lancé un le propriétaire-libraire de L'Hibou-coup, Michel Dufour.

Manon Ayotte, conseillère en voyages et propriétaire de Vasco Voyage Mont-Joli a récemment inauguré son agence dans le centre-ville. La femme d'affaires loue toutefois des locaux, donc elle ne bénéficie pas des congés de taxes.

«Je sens que les gens sont heureux de nous voir arriver, ils nous disent : on avait besoin de ça, on a besoin de nouveau, on a besoin de faire grossir notre ville. Je leur dis toujours c'est beau de faire grossir la ville, mais n'oubliez pas qu'il faut acheter local», a dit Mme Ayotte.

Le plan stratégique mis en place par la municipalité de Mont-Joli, a pour but d'assurer l'avenir de la Ville et le maire se dit confiant de voir des résultats dans les années à venir.