/news/law

Requête pour stopper l'euthanasie du chien qui a attaqué six personnes

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Le cabinet de l’avocate Me Anne-France Goldwater passe de la parole aux actes et entame officiellement des procédures judiciaires pour stopper l’euthanasie du chien qui a fait six blessés dont quatre enfants, dans l’arrondissement Montréal-Nord, en août dernier, a appris TVA Nouvelles.

Dans une entrevue à TVA Nouvelles, Me Daniel Goldwater a confirmé avoir déposé une requête pour geler l’euthanasie de l’animal qui est gardé par la SPCA depuis l’attaque survenue il y a près de trois mois.

Me Goldwater demande aussi à la Cour de permettre que le chien, un mélange de bulldog et de pitbull, soit évalué par un vétérinaire ainsi qu’un expert en comportement canin.

Il souhaite que l’animal trouve ultimement refuge dans un gîte situé dans l’État de New York.

En août dernier, le chien s'était attaqué aux petits-enfants de son propriétaire, Frances Richardson, à quelques reprises. L'animal avait notamment mordu une petite fille de 4 ans à la tête, en plus de s'attaquer à un garçon de sept ans qui a presque perdu l'usage d'un bras lors de l'attaque. Deux autres enfants et deux adultes avaient aussi subi les foudres du molosse.

Le chien devait d'abord être euthanasié, mais le Service de police de la Ville de Montréal avait demandé un délai, le temps de terminer son enquête. Celle-ci a été conclue à la fin octobre et les résultats ont été transmis au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui décidera s'il dépose des accusations contre Frances Richardson.

Dans la même catégorie