/news/politics

«À hauteur d’homme», la colère de Landry

TVA Nouvelles

L’accès de colère de Bernard Landry à l’endroit des journalistes rapporté dans le documentaire «À hauteur d'homme» a marqué les esprits à l’époque.

À LIRE ÉGALEMENT

Décès de l'ancien premier ministre Bernard Landry

Bernard Landry: le «dernier des grands»

Bernard Landry, en bref

Quelques citations de Bernard Landry

«Une décision rapide et erronée» - Bernard Landry

«C'est vraiment un métier de tordu [...] de vicieux», a lancé l’ex-premier ministre, alors en campagne électorale en 2003.

Les images extraites du film du cinéaste Jean-Claude Labrecque ont provoqué un séisme politique. Bernard Landry critiquait les méthodes et le travail des journalistes.

«Les dentistes ont des règles, les journalistes doivent en avoir.» Il n'a pas toujours apprécié le travail des reporters, qui avaient, selon lui, tendance à trop insister et à «poser 15 fois la même question».

Pour son documentaire, qui lui a d’ailleurs valu un Jutra du meilleur documentaire, Jean-Claude Labrecque a eu un accès privilégié aux coulisses de cette campagne électorale. Il a ainsi pu suivre l'ex-premier ministre de février jusqu’au soir fatidique de l’élection, le 14 avril 2003.

«C’est plus un travail d’archiviste: j’aimerais que mon matériel puisse servir aux historiens», avait confié à l’époque le cinéaste, en entrevue au «Journal de Montréal».

Dans la même catégorie