/news/law

Possible action collective contre les Joyeux Festins

TVA Nouvelles

Les restaurants McDonald’s contreviennent-ils à la loi qui interdit de faire de la publicité destinée à des enfants de moins de 13 ans?

Certains consommateurs croient que oui et veulent intenter une action collective contre la multinationale. Leur demande d’autorisation du recours collectif a été entendue ce mardi au palais de justice de Montréal.

Les plaignants allèguent que les présentoirs de jouets des Joyeux Festins constituent un genre de publicité qui contrevient à la loi, puisqu’ils visent directement les enfants. Ces présentoirs sont situés à leur hauteur et les jouets qu’ils présentent sont souvent associés à des films populaires auprès des enfants. Ils inciteraient donc les enfants à demander à ce qu’on leur achète un Joyeux festin.

De son côté, McDonald’s estime qu’elle respecte la loi. «Nous ne croyons pas que cette action devrait être autorisée à être traitée comme recours collectif ni que cette cause soit fondée.», soutient l’avocat de la multinationale. Il fait le parallèle avec les boîtes de céréales contenant des jouets ou les présentoirs dans les magasins de jouets.

L'avocat des plaignants, Joey Zukran, avait intenté une action semblable en 2016.

La décision concernant l’approbation ou le rejet de cette action collective devrait être rendue dans les prochaines semaines.

Dans la même catégorie