/news/politics

«Un vrai de vrai militant indépendantiste»

TVA Nouvelles

«Un des hommes les plus brillants que le Québec ait connu.» C’est ainsi que l’ancienne mairesse de Longueuil et analyste à «La Joute» Caroline St-Hilaire a qualifié Bernard Landry, décédé mardi à 81 ans.

À LIRE ÉGALEMENT

Décès de l'ancien premier ministre Bernard Landry

«À hauteur d’homme», la colère de Landry

Bernard Landry, en bref

Quelques citations de Bernard Landry

«Une décision rapide et erronée» - Bernard Landry

Bernard Landry: le «dernier des grands»

Émue, Mme St-Hilaire a confié avoir rencontré l’ancien premier ministre péquiste la semaine dernière avec son conjoint l’ancien député de Bourget, Maka Kotto.

«J’écoutais M. Landry la semaine dernière. C’était quelqu’un de tellement passionné par la caus, c’était un vrai de vrai militant indépendantiste», a-t-elle dit.

«Il en croyait encore la semaine dernière, il avait encore la flamme dans l’œil.»

Maka Kotto a lui aussi rendu hommage à l’ancien premier ministre.

 

«C’est lui qui m’a attiré en politique. Nous avons toujours été très proches. Nous avions une relation humaine très proche», a-t-il expliqué.

«En partant après l’avoir visité la semaine dernière, je lui ai dit que je le quittais le cœur ardent.»