/finance/homepage

250 millions $ d’économies

Bombardier supprimera 2500 emplois au Québec

Agence QMI

Bombardier s’apprête à faire une restructuration qui va mener à la suppression de 5000 emplois, d’ici 12 à 18 mois, afin de faire des économies de 250 millions US $, dont 2500 emplois dans la province.

À LIRE ÉGALEMENT

Bombardier: «Tout le monde est inquiet présentement»

«Notre cycle d’investissements massifs étant maintenant complété, nous continuons à progresser dans l’exécution de notre plan de redressement», a déclaré Alain Bellemare, président et chef de la direction Bombardier, dans un communiqué publié jeudi.

Bombardier a d’abord annoncé la conclusion des ententes définitives visant la vente du programme d’avions Q Series à Longview Aircraft, filiale de Longview Aviation Capital pour environ 300 millions US $, ainsi que la vente de ses activités de formation des pilotes et des techniciens d’Avions d’affaires à CAE. La valeur combinée de ces transactions totalise 800 millions $ US, incluant 645 millions US $ tirés de la vente des activités de formation.

Finalement, la compagnie lance jeudi un nouveau programme pour «accroître sa productivité visant à rationaliser, alléger et simplifier davantage sa structure».

La première mesure de ce programme est de rajuster la taille de son équipe centrale d’ingénierie aéronautique: «Les membres clés de l’équipe d’ingénierie seront redéployés dans les secteurs d’activité, la majorité allant chez Avions d’affaires pour s’assurer que ce secteur d’activité dispose de toutes les compétences nécessaires au développement des futurs programmes d’avions d’affaires», peut-on lire dans le communiqué.

Bombardier compte aussi créer un nouveau Bureau de Technologies de pointe (BTP) dont les activités seront centrées «sur la conception et l’ingénierie de systèmes, y compris l’application de l’expérience des programmes aéronautiques de Bombardier à ses activités de transport sur rail».

Cette restructuration entraînera donc la suppression d’environ 5000 postes à l’échelle de l’entreprise qui donnera lieu à des économies annuelles d’environ 250 millions $.

Au troisième trimestre, Bombardier a enregistré des revenus de 3,6 milliards $ US, une hausse de 3 % par rapport à ceux du trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Déclaration du ministre Fitzgibbon

«Priorité aux travailleurs. On va travailler avec tout le monde pour s'assurer que le maillage se fasse. On étudie tout ce qui est possible de faire pour l'instant», a fait savoir par voie de communiqué le bureau du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Dans la même catégorie