/regional/montreal/montreal

Budget 2019 de la STM

Des métros aux 5 minutes dès le printemps

Camille Dauphinais-Pelletier

 - Agence QMI

STOCKQMI-TRANSPORT

JOEL LEMAY/24 HEURES/AGENCE QMI

Les métros passeront aux cinq minutes maximum toute la journée, du lundi au vendredi, sur les lignes orange et verte dès le mois de mars, a annoncé jeudi la Société de transport de Montréal (STM) lors du dépôt de son budget 2019.

Les nouvelles mesures feront augmenter de 2,2 % l’offre de service du métro. Du côté des autobus, on annonce une hausse de 1,6 % avec 83 000 heures de service supplémentaires, et pour le transport adapté, on parle d’un ajout de 244 000 déplacements, soit une hausse de 5,9 %.

L’organisme a présenté son budget, qui s’élève à près de 1,5 milliard $, en même temps que celui de la mairesse Valérie Plante.

70 millions $ de plus qu’en 2018

Le budget 2019 présente une hausse des dépenses de 5 % (69,9 millions $) par rapport à 2018. L’indexation des salaires des employés à elle seule représente 24,6 millions $; l’augmentation des dépenses liées aux immobilisations est un deuxième poste important avec 21,9 millions $ et l’augmentation des services de bus et de métro n’est chiffrée qu’à 12,8 millions $.

«On augmente le service en réorganisant ce qu’on a», a expliqué le président de la STM, Philippe Schnobb.

Par exemple, ce n’est pas le nombre d’autobus sur les routes qui augmentera en 2019, mais plutôt l’efficacité de l’organisation des lignes. «Et c’est vraiment en 2020 qu’on va voir les effets de l’accroissement de la flotte de bus», a-t-il ajouté.

Stationner les bus hybrides

La STM a aussi présenté un Programme d’immobilisations (PI) 2019-2028 de 15,6 milliards $, un bond considérable par rapport à la dernière version qui se chiffrait à 10 milliards $.

«Nous avons ajouté les 300 bus [hybrides], les centres de transport pour ces bus et la ligne bleue, c’est sûr que ça monte assez rapidement», a dit M. Schnobb.

Juste pour accueillir ses 300 bus hybrides en 2020, la STM devra mener des travaux s’élevant à des centaines de millions de dollars. Une part importante des frais sera épongée par les trois paliers de gouvernement.

La construction d’un centre de transport dans l’est de Montréal coûtera 365,5 millions $ (montant subventionné à 86 %), le Centre Saint-Denis sera démoli et remplacé par le Centre Bellechasse pour 243 millions $ (subventionné à 73 %) et les centres Anjou, Legendre et Saint-Laurent seront agrandis pour un total de 162 millions $ (subventionné à 99 %).

Des travaux de 2,1 millions $ seront aussi réalisés sur l’immeuble du 380, rue Stinson pour qu’il puisse servir de garage temporaire.

Autres dépenses et projets en 2019:

•125 autobus hybrides climatisés remplaceront de vieux véhicules

•Connexion au réseau cellulaire de neuf nouvelles stations sur la ligne verte vers l’est

•Installation de 264 abribus

•Une somme de 1,9 million $ sera investie pour la fluidité de la circulation dans les stations et la propreté du sol des trains AZUR

•Une dizaine de trains AZUR circuleront sur la ligne verte

•Mise en service d’ascenseurs aux stations Jean-Drapeau et Jean-Talon (ligne bleue)

Dans la même catégorie