/finance/homepage

Résultats du 3e trimestre

La Chine et la transformation de «La Presse» plombent Power Corp

Agence QMI

Dominic Chan / Agence QMI

Les profits de Power Corp ont plongé au troisième trimestre, notamment en raison de la transformation de «La Presse» en organisme à but non lucratif (OBNL).

L’entreprise contrôlée par la famille Desmarais a engrangé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 186 millions$ (0,40$ par action) pour la période de trois mois s’étant terminée le 30 septembre dernier. À la même époque l’an dernier, Power Corp avait fait des profits de 470 millions$ (1,02$ par action).

Par communiqué, le conglomérat a expliqué cette baisse par «l'incidence défavorable de la baisse des produits de placement et de la perte liée à la transaction visant La Presse». Dans le cas du quotidien montréalais, la perte comptable s’est élevée à 54 millions$.

À LIRE ÉGALEMENT

«La Presse» abolira 37 postes

C’est la branche regroupant le Fonds d’investissement Sagard, China AMC et autres placements qui a plombé le plus les bénéfices, passant de 219 millions$ en bénéfice au troisième trimestre de 2017 à une perte de 28 millions$ au dernier trimestre. Cet écart est notamment attribuable au recul des actions chinoises. Power Corp a précisé qu’un surplus de 174 millions$ lié au placement dans China Asset Management Co avait été déclaré à cette époque l’an dernier.

La section d’Exploitation générale et autres filiales a aussi connu des ennuis creusant une perte de 53 millions$ au troisième trimestre de 2017 à un trou de 127 millions$ au plus récent.

Seule la Financière Power a récolté plus de profits que l’an dernier à pareille date, passant de 304 millions$ à 341 millions$ au dernier trimestre.

Dans la même catégorie