/regional/estduquebec/basstlaurent

L’usine de La Pocatière épargnée

TVA Nouvelles

L’importante vague de suppression de postes annoncée ce matin par Bombardier ne devrait pas affecter l’usine de La Pocatière, dans le Bas-Saint-Laurent.

Même si la nouvelle a rapidement inquiété les citoyens de la petite municipalité, le président du syndicat des employés dit avoir eu la confirmation de l’employeur que la décision devant permettre d’économiser 250 millions $ n’aura pas de répercussion directes pour les 350 employés de l’usine.

À LIRE ÉGALEMENT

Bombardier supprimera 2500 emplois au Québec

Bombardier: «Tout le monde est inquiet présentement»

Le gouvernement doit réagir «tout de suite»

«C’est sûr que quand on entend le mot Bombardier, il y a une lumière qui allume. On va voir l’employeur pour savoir s’il va y avoir un impact important au niveau de La Pocatière. À ce que je sais présentement, il n’y aura pas d’impact ici. Nous continuons à faire les contrats sur lesquels on travaille», a déclaré Claude Michaud à TVA Nouvelles.

Bombardier a annoncé jeudi qu’elle supprimera 5000 emplois dans un horizon de 12 à 18 mois, dont la moitié au Québec.

Dans la même catégorie