/regional/estduquebec/basstlaurent

Projet d'implantation

Matane pourrait perdre le centre de courrier numérique de l'Agence du revenu du Canada

Martin Blanchet | TVA Nouvelles

La ville de Matane pourrait devoir faire une croix sur 200 emplois et le projet d'implantation d'un centre de courrier numérique de l'Agence du revenu du Canada.

Ottawa souhaite plutôt donner cet important contrat à une entreprise privée.

Le gouvernement fédéral et l'Agence du revenu du Canada veulent un contrat unique et, par conséquent, faire affaire avec une seule entreprise, possiblement une firme de Toronto, en Ontario.

C'est le choix que préconise actuellement le comité de changements technologiques qui a été mis en place pour orienter la décision du fédéral.

Donc, Matane pourrait passer à côté de la création de 150 à 200 emplois bien rémunérés, mais aussi, à côté de l'implantation du centre qui représente un investissement de plusieurs millions de dollars.

Il s'agit d'un investissement attendu depuis plus de 10 ans à Matane.

Ce que le syndicat de l'Alliance de la fonction publique canadienne demande, c'est que l'on confie la réalisation du projet aux services internes de Travaux publics Canada à Matane.

Le président de la section locale rappelle que le gouvernement possède déjà toute l'expertise à Matane.

Pour sa part, le maire de Matane est bien conscient de l'importance d'un pareil projet pour sa communauté tant sur le plan de l'emploi que de l'économie.

Jérôme Landry affirme que s’il ne manque qu'un nouvel édifice, il suffit d'en construire un.

Le maire a expédié jeudi une correspondance en ce sens à la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier.

Le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia affirme qu'il est encore beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions et qu'il s'agit d'un long processus.

Rémi Massé explique que le projet est à l'étude depuis quelques mois et que rien n'est encore décidé officiellement.

Reste maintenant à voir quelle sera la décision finale du gouvernement fédéral dans ce dossier.