/finance/homepage

Succursale de la rue Bouvier

Réouverture attendue d'une SQDC à Québec

Catherine Bouchard | Journal de Québec

L’ouverture de la Société québécoise du cannabis (SQDC) de la rue Bouvier était fort attendue, jeudi matin, alors que près d’une centaine de personnes faisait la file à la porte du magasin, plus d’une demi-heure avant son ouverture.  

Depuis le 29 octobre, les SQDC ont réduit leurs heures d’ouverture, faisant face à d’importants problèmes d’approvisionnement qui touchent notamment les huiles, les gélules et les vaporisateurs.  

Les livraisons s’effectuent les lundis, mardis et mercredis, lorsque les succursales sont fermées au public. Ces heures d’ouverture réduites ont pour but d’assurer une meilleure disponibilité des produits.  

Sainte-Foy  

Il y avait également une file d'attente d'une quarantaine de personnes, à la SQDC du chemin Sainte-Foy. Plusieurs clients de la société et des commerces voisins cherchaient les stationnements avec difficulté.  

Un responsable a d'ailleurs été assigné pour superviser l'espace de stationnements des Halles Sainte-Foy. La direction du petit centre commercial veut s'assurer que la situation ne dégénère pas, comme ça été le cas, lors de l'ouverture, le 17 octobre dernier. Une chicane est survenue entre des clients qui en sont venus aux coups.  

Le responsable, qui a préféré garder l'anonymat, rapporte qu'il y a encore beaucoup de clients agressifs qui se rendent à la SQDC. «C'est plate», lance-t-il.   

«Il y a beaucoup de personnes agressives parmi les clients. L'autre jour, des agents de GARDA se sont fait offrir des coups poing une dizaine de fois», se désole-t-il, se réjouissant toutefois que les boutiques ne soient pas ouvertes tous les jours.  

Toutefois, lors du passage du Journal jeudi, les clients attendaient patiemment et sans faire de désordre.

Dans la même catégorie