/news/currentevents

Recherché pour une violente agression à Saint-Jérôme

Il met un terme à sa cavale et se rend à la police

Maxime Deland

 - Agence QMI

ARCHIVES/AGENCE QMI

Recherché depuis la fin octobre pour son implication présumée dans une violente bagarre lors de laquelle un homme a été gravement blessé, Keven Hébert-Godbout s’est livré à la police de Saint-Jérôme, jeudi.

Il a été interrogé par les enquêteurs et a comparu vendredi, au palais de justice de Saint-Jérôme, sous une accusation de voies de fait grave.

Dans la nuit du 21 au 22 octobre, Hébert-Godbout, 22 ans, se serait présenté au bar Liverpool et serait allé voir une connaissance.

Les deux hommes seraient ensuite sortis à l’extérieur pour discuter. Mais la conversation aurait dégénéré quelques minutes plus tard et l’accusé aurait asséné plusieurs coups de poing au visage de la victime de 24 ans, qui a perdu connaissance et qui s’est heurtée violemment la tête au sol en tombant.

L’homme a été transporté d’urgence à l’Hôpital de Saint-Jérôme. Ses blessures étaient si sérieuses que les médecins ont pris la décision de le transférer au centre de traumatologie de l’Hôpital du Sacré-Cœur, à Montréal.

Il a subi une hémorragie au cerveau et un traumatisme crânien lors de la bagarre.

L’enquête policière qui a suivi a permis d’identifier Keven Hébert-Godbout comme principal suspect dans cette affaire.

Après quelques jours de cavale, il s’est finalement rendu au poste de police jeudi, lui qui était recherché en vertu d’un mandat d’arrestation.

Il demeurera détenu pour la fin de semaine et doit revenir en cour lundi pour son enquête sur remise en liberté.

Selon la police, la victime dans ce dossier se trouve présentement dans un centre de réhabilitation adapté à sa condition. Le jeune homme pourrait conserver des séquelles permanentes de l’agression.