/news/politics

Les conservateurs favoris

La droite de retour au pouvoir en Alberta?

Agence QMI

Jason Kenney de passage � Saint-Jean-sur-Richelieu.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

À quelques mois des élections en Alberta, les conservateurs sont donnés largement favoris face au gouvernement néo-démocrate, selon un nouveau sondage.

En vertu de ce coup de sonde mené par la firme Abacus Data, 48% des Albertains penchent pour le Parti conserveur uni (PCU), dirigé par l’ex-ministre fédéral Jason Kenney. Les conservateurs provinciaux ont ainsi une avance de 15 points sur le NPD de la première ministre sortante, Rachel Notley, qui récolte à peine 33% des intentions de vote.

En 2015, le NPD albertain avait causé la surprise en défaisant le gouvernement progressiste-conservateur, qui régnait sans partage sur la province depuis 44 ans.

Le parti de Rachel Notley avait été élu à la suite d’un ralentissement économique sans précédent à cause de la chute du prix du baril de pétrole, profitant du même coup de la division de la droite entre le Parti progressiste-conservateur et le Wildrose, un parti encore plus à droite sur l’échiquier politique.

En 2017, les membres des deux formations politiques avaient voté pour une fusion et ont formé le Parti conservateur uni.

Le scrutin en Alberta doit se tenir au printemps.

Dans la même catégorie