/news/currentevents

Kirkland

Un enfant de 5 ans et un quinquagénaire atteints par balle

Antoine Lacroix | Agence QMI

Un enfant de 5 ans et un homme dans la cinquantaine ont été atteints par balle vendredi soir dans une résidence à Kirkland, dans l’ouest de l’île de Montréal. Le suspect s’est rendu sans résistance une heure plus tard.

Les deux victimes se trouvaient dans un « état stable », selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

 

«Ces personnes étaient conscientes lors de leur transport à l’hôpital. Nous attendons toujours un bilan de santé complet des médecins», a précisé Manuel Couture, porte-parole au SPVM.

En fin de soirée, le garçon se trouvait sur la table d’opération, subissant une intervention non dévoilée. On ne craignait pas pour sa vie.

Selon des informations obtenues par l’Agence QMI, c’est le père de l’enfant, en crise, qui aurait fait feu en direction de son fils et de l’autre victime.

La police a indiqué que les trois individus se connaissaient. Il s’agit possiblement des membres d’une même famille, mais le SPVM n’était pas en mesure de confirmer les liens de parenté.

Psychose ?

La source, ayant requis l’anonymat, a indiqué que l’homme qui a ouvert le feu pourrait avoir été en psychose à la suite d’une consommation de stupéfiants.

Les secours ont été appelés vers 19 h et ont trouvé les deux blessés à l’extérieur de la résidence de la rue Monsadel, où ils ont tout de suite été pris en charge.

Le tireur s’est par la suite barricadé à l’intérieur de sa maison. Il en est sorti vers 20 h 10 et n’a offert aucune résistance lors de son arrestation.

Une fois l’homme maîtrisé, les enquêteurs du SPVM ont envahi la scène afin de faire la lumière sur les circonstances entourant l’événement.

Un important périmètre policier s’est déployé dans le secteur du chemin Sainte-Marie et de la rue Montrose pour tenter de convaincre le suspect de se rendre sans faire davantage de dégâts.

Le groupe d’intervention tactique du SPVM a aussi participé à l’intervention.

- Avec la collaboration de Maxime Deland, Agence QMI