/news/world

Rapport des Nations-Unies

Le trou de la couche d’ozone se referme

Agence QMI

studio023 - stock.adobe.com

studio023 - stock.adobe.com

Le trou de la couche d’ozone se referme lentement, mais sûrement, a indiqué un rapport d’experts mandatés par les Nations-Unies.

Depuis la fin des années 1970, la couche d’ozone est scrupuleusement observée, en raison de son amincissement. La faute aux aérosols contenant des chlorofluorocarbures (CFC), interdits depuis 1987 par le Protocole de Montréal.

Cette entente internationale porte donc ses fruits. Selon le rapport de l’ONU, la couche d’ozone serait réparée dans l’hémisphère nord d’ici 2030, 2050 pour l'hémisphère sud et d’ici 2060 pour le trou de l’Antarctique.

Depuis l’an 2000, la couche d’ozone a récupéré entre 1 et 3% de sa constitution par décennie, après avoir atteint un creux dans les années 1990. À ce moment, 10 % de la couche d’ozone avait disparu.

«Il ne faut pas crier victoire trop vite», ont toutefois indiqué les chercheurs qui ont participé au rapport, puisque des études récentes indiquent une augmentation importante de l’utilisation de CFC-11 en Chine, alors que le produit est interdit par le Protocole.

La couche d’ozone est une barrière naturelle incolore de 40 km de large qui filtre les rayons ultra-violets du Soleil, source de cancers pour les espèces vivantes sur Terre.